Le Musée McCord raconte l'histoire de la chanson québécoise

28-05-14

Raconter l'histoire de la musique québécoise, voilà un projet ambitieux. Pour circonscrire cette vaste entreprise, l'équipe du McCord a joué son rôle de musée.

 

Un comité consultatif a été créé pour assister le conservateur de cette exposition originale. Christian Vachon a pu compter sur l'expertise d'une dizaine de personnes dont Sylvain Comier, du journal Le Devoir, Laurent Saulnier, des FrancoFolies et l'éternelle Mouffe.

 

Comme l'indique son titre, l'exposition Musique - Le Québec de Charlebois à Arcade Fire couvre la période allant de 1960 à aujourd'hui.

 

On commence la visite en plongeant dans les années yéyé avec de nombreux artefacts emblématiques de l'époque glorieuse des Michèle Richard, Pierre Lalonde et compagnie: mini-jupe, bottes à gogo, tourne-disque portatif et meuble-télé.

 

 

 

 

 

La deuxième zone est riche de toute la contribution des artistes de la chanson au développement de l'identité québécoise. On y voit entre autre le manuscrit de la chanson Gens du pays de Gilles Vigneault et une vidéo de Monique Leyrac chantant Mon pays au Festival de Sopot en Pologne, interprétation qui lui avait valu le prix d'interprétation en 1965. Pour moi,  les deux documents les plus fabuleux de l'exposition.

 

La chanson est en vedette mais les concepteurs prennent toujours  soin de la mettre en contexte. Dans un extrait de l'émission Aujourd'hui, le poète Denis Vanier explique à un journaliste (j'ai cru reconnaître Bernard Derome) comment il assume son rôle de hippie alors qu'un policier fait sa description de ce type d'individu. 

 

Dans la salle baptisée Les pas de géant, une impressionnante ligne du temps fait le parallèle entre l'évolution de la musique québécoise et celle de la société. De la mort de Duplessis à la Commission Charbonneau. De Félix à la Butte à Mathieu à Arcade Fire à la Place des Festivals.

 

Il y a aussi une réflexion sur le rôle de la musique chez les Premiers Peuples

 

Le musée McCord, qui se spécialise dans la conservation de costumes, fait une large place aux habits de scène de nos vedettes. Vous y verrez entre autre une spectaculaire robe de Diane Dufresne et un bijou vestimentaire de Versace que Céline Dion a porté pour son spectacle du 400e de Québec sur les Plaines.

 

Le parcours se fait avec un casque d'écoute sur la tête. Un équipement de haute qualité fourni par Sony, partenaire de l'événement, Il y a des extraits vidéo à visionner et près d'une centaine de chansons à écouter. J'ai eu un plaisir fou à réentendre Yama Nekh du Ville Émard Blues Band. Quel enregistrement!

 

L'exposition Musique-Le Québec de Charlebois à Arcade Fire fera le bonheur des amateurs de musique et des baby boomers. Il faut y amener nos jeunes parce que cette histoire de la musique donne le goût du Québec....comme disait un slogan dans le temps.....

 

 

Regardez des photos de l'exposition