CUISINE ET CONFIDENCES

1-11-14

Cuisine et confessions est mon troisième spectacle des 7 doigts de la main en trois ans. J’ai peur de me répéter car je lui trouve les mêmes qualités que les deux précédents, Séquence 8 et Intersection.

 

Dans cette nouvelle création, il y a encore cet art de rendre l’acrobate tellement humain, ce talent pour abattre le quatrième mur, cette manière originale de réinventer les disciplines du cirque et, surtout, ce don inné pour le choix des musiques.

 

En choisissant de camper leurs artistes dans une grande cuisine (avec four, frigo, armoires, comptoirs, vaisselle, effluves de gâteau qui cuit...), les concepteurs Shana Carroll et Sébastien Soldevilla arrivent à renouveler la recette des spectacles des 7 Doigts. Car, oui, il y a un format dans cette compagnie qui aime donner la parole à ses artistes.

 

 

 

 

photo:  Alexandre Galliez

 

 

En effet dans les spectacles de cette troupe, les acrobates ne s’expriment pas seulement avec leurs corps, ils communiquent avec la parole. Ce qui met en évidence leurs origines et leurs accents, leurs lubies ou leurs fêlures, bref leurs personnalités.

 

Cette fois c’est la bouffe qui a été le déclencheur de leurs confidences. Sur un mode absurde, la québécoise Danica Gagnon-Plamondon nous amuse en chantant son goût pour les desserts. L’américain Melvin Diggs dévoile l’importance que l’omelette que lui préparait sa mère a eue dans sa vie.  Matias Plaul nous émeut lorsqu’il associe un plat de spaghettis sauce tomate au souvenir de son père disparu durant le règne de la dictature argentine.

 

Après qu’ils aient mis leurs tripes sur la table, impossible de ne pas connecter avec ces artistes lorsqu’ils s’échinent à nous éblouir sur scène. Matias avec ses montées fulgurantes aux mâts chinois, Melvin avec sa souplesse de chat dans le numéro d’anneaux chinois ou Sidney Iking Bateman avec sa diabolique manipulation du diabolo.

 

Jeudi, il y a eu beaucoup de ratées et les confessions traînaient un peu. Mettons ça sur le dos du rodage. Le prix à payer pour avoir les premières à Montréal? En tout cas, il y a dans Cuisine et confessions tous les ingrédients pour que la phalange des 7 doigts articule un autre grand succès.

 

Oui Chef!

photo:  Alexandre Galliez