Les quatre barbus et les deux glabres.

6-07-14

photos: Cirque Alfonse

 

Aille, aille, aille.....ils sont décoiffant ces Barbus!

 

Après avoir jonglé avec des haches et utilisé le godendart (bucksaw) comme accessoire de scène dans Timber, les artistes du Cirque Alfonse se défoncent autrement dans le bien nommé spectacle Barbu, foire électro trad.

 

Autrement comment ? En patin à roulettes sur une micro piste, en jonglant avec un baril de bière, en catapultant des corps, en faisant des pyramides humaines si hautes que les acrobates touchent presque au plafond, en se battant dans la bouette ou en tournant en rond à sept sur un tricycle.

 

C'est une approche complètement déjantée de l'art du cirque.

 

Surtout quand ''Groslette'' s'aventure sur scène. Groslette ressemble à Roch ''Moïse'' Thériault et il  a un comportement de zombie qui fait peur. Sous son emprise, son vélo fait des choses insensées et une fille disparaît dans un coffre!!!!

 

Ils ont d'ailleurs tous des noms à coucher dehors: Carabinier, Frank The TankJo D'abitMatias Samiaou. Et les deux filles de la troupe ne sont pas en reste: Gégé la glabre câleuse et Gen la poigne. Se sont- elles qui s'arc-boutent  dans la boue. Préparez-vous à être éclaboussés parce que ça revole!!! (et ça se lave.....)

 

 

Cette proposition est 100 pour cent terroir grâce à un trio musical d'enfer qui mêle allègrement la chanson traditionnelle aux échos technos.

 

En prime, tout le monde découvre une salle sous-utilisée, le Théâtre Telus de la rue Saint-Denis. J'ai déjà dit que ce lieu pourrait remplacer le Spectrum. Je le pense encore.

 

Barbu, ce show n'est pas rasoir une seconde c'est même l'affaire la plus surprenante de l'heure à Montréal.

 

Jusqu'au 12 juillet dans le cadre de Montréal complètement cirque.