ICARE au TNM,  un show qui vole haut!

Ça fait 30 ans que la compagnie multidisciplinaire Lemieux Pilon 4DArt existe. Sa signature est reconnaissable. Depuis Grand Hôtel des étrangers, les deux créateurs ne cessent de  faire apparaître des personnages virtuels sur scène. Il y a eu entre autre Norman McLaren dans Norman et Michael Jackson dans One du Cirque du Soleil à Las Vegas. C'est à chaque fois une fantasmagorie pour le spectateur.

 

Dans la production Icare, présentée au TNM, les personnages empruntés à la mythologie grecque, Icare et son père Dédale, se débattent avec des obsessions qui prennent forme sous nos yeux..

 

Pour le fils c'est une envie de s'affranchir, de voler de ses propres ailes, alors que le père se révèle tourmenté par des spectres.

 

Grâce au savoir-faire de Lemieux-Pilon, Icare nous apparaît  parmi les étoiles et on voit les fantômes qui hantent Dédale.

 

Le duel père-fils, revisité de façon très limpide par l'auteur Olivier Kemeid, se prête très bien à ce traitement technologique. 

 

Il faut dire que  Robert Lalonde et Renaud Lacelle-Bourdon brûlent les planches. Leur prestation n'est pas subordonnée aux impératifs techniques.

 

Malgré la complexité de ce qu'ils ont à faire, ils nous communiquent parfaitement Ie dilemme qui accable leurs personnages.

 

Et pour élever encore davantage cette proposition, Lemieux-Pilon-Kémeid ponctuent le récit de chansons. En grec svp, pour nous rappeler les origines du mythe d'Icare. La mezzo-soprano Noëlla Huet est renversante dans son interprétation de ces poèmes magnifiquement mis en musique par Maxim Lepage.

ICARE

Théâtre du nouveau monde

jusqu'au 8 févier