RODIN

27-07-15

Rodin comme vous ne l'avez jamais vu. Le Musée des beaux-arts de Montréal propose une incursion fascinante dans l'univers du célèbre sculpteur parisien. 

 

Cette exposition va au-delà du Penseur, du Baiser ou de la relation avec Camille Claudel. Elle nous fait pénétrer dans la mécanique de la sculpture telle qu'elle se pratiquait au siècle dernier. Découvrir qu'avant le marbre ou le bronze, il y avait le modèle, le dessin, l'argile, le plâtre.

Que dans la chaîne de production, il fallait une armée d'artisans pour compléter la vision de l'artiste. Que Rodin a été un assembleur de génie qui a révolutionné sa discipline en osant, par exemple, mettre des corps dans des vases antiques ou encore laisser la matière occuper autant de place que le sujet de son oeuvre.

 

Avec plus de 170 pièces exposées, l'exposition Métamorphoses réussit à nous faire voir Rodin de l'intérieur. Comme dans les photos de l'atelier du sculpteur, il y a dans les salles du musée une sorte d'encombrement qui traduit parfaitement l'incroyable productivité de cet artiste, de la fin des années 1870 à sa mort en 1917.

 

Les mots et les images ne suffisent pas. C'est une exposition qu'il faut voir de ses yeux vus.

 

Profitez-en pendant que ces chef-d'oeuvres de Rodin sont à Montréal car après le 18 octobre, la majorité d'entre eux retourneront à Paris. Le musée Rodin, qui est le plus important prêteur de l'exposition, reprendra ses activités en novembre après trois années de rénovation.

 

 

 

 

 

photo: claude deschênes  24-07-15

Le Penseur, par exemple, est un détail de La Porte de l'enfer qui a eu sa vie propre.