annyong haseoyo, bonjour en coréen

08-10-14

Premier rudiment de coréen: annyong haseoyo pour dire bonjour et gamsa hamnida pour dire merci. Heuna, l'interprète qui m'accompagne, m'a donné un truc pour le bonjour. C'est comme dire AGNEAU ASSEZ HAUT et l'affaire est kimchi!

 

La Corée ça se mérite

 

Je ne suis pas le premier à aller en Asie mais laissez-moi vous dire que ce n'est pas à la porte. Je suis parti de chez-moi mardi matin à 5:30 et je suis arrivé à mon hôtel à Busan, dans le sud de la Corée, sur le bord de la mer, mercredi à 22:00.

 

Ça c'est 18 heures 30 de vol, 2 heures de déplacements terrestres et 6 heures d'attente. C'est long!!!!

 

La même seconde impression

 

Je suis de retour en Corée presqu'un an jour pour jour avec mon premier voyage. Je n'ai pas vu grand chose depuis ma descente d'avion à Incheon mais j'ai apprécié la même rapidité aux douanes, la même qualité des infrastructures routières et le même sentiment de sécurité général.

 

Dans un article que j'ai publié dans le Devoir en janvier, j'écrivais ceci concernant les contrôles douaniers.

 

``...les douaniers ont troqué le képi pour la souris. Quelques clics, vos empreintes et votre photo sont fichées. Votre passeport, lu. Passer les douanes prend en moyenne 20 minutes (en deça des normes de l’Organisation de l’aviation civile internationale). Même pas le temps de dire annyong haseoyo (bonjour) ou gamsa hamnida (merci) !'' (1)

 

Cette fois encore, ça s'est fait en 20 minutes.

 

 

1. source: Le Devoir 4 janvier 2014, c'est un article réservé aux abonnés mais je mets quand même le lien.

RETOUR EN CORÉE

6-10-14

Jusqu'au 17 octobre, je retourne en Corée à l'invitation du Ministère de la Cutlure de la République de la Corée du sud.

 

Mon premier arrêt: Busan où se déroule, jusqu'au 11 octobre, la 19e édition du Festival international de film de Busan.

 

Après, retour à Séoul pour voir comment cette ville mérite son statut de ville UNESCO de design (un titre que Montréal a aussi) et comment s'exprime l'art contemporain.

 

J'alimenterai mon blogue de mes découvertes et publierai des reportages dans différentes publications.

 

Voici ma première contribution sur le site web de Radio-Canada à propos de la première mondiale du film Gurov and Anna de Rafaël Ouellet au Festival de Busan.

 

photo: claude deschênes   09-10-14

Le Canada a un pavillon sur la plage: le Canada Goose Theater. On apprécie beaucoup les vêtements chauds en Corée car il y a aussi un hiver et beaucoup de sport de montagne.