Un après-midi aux Jardins de René Derouin

14-09-14

Samedi 13 septembre à Val David, l'artiste René Derouin a souligné le 20e anniversaire d'un geste spectaculaire qu'il a posé en juin 1994. Il avait alors largué dans le fleuve Saint-Laurent, 19 000 statuettes créées pour son projet Migrations. Ainsi, l’artiste se donnait le droit de mettre un terme à sa longue migration pour passer à une autre étape, celle de la sédentarisation. C’est alors qu’est né un projet qu’il mène depuis lors, les Jardins du précambrien à Val David.

 

 

 

250 statuettes du projet Migrations ont échappé au largage. René Derouin les ayant confiées à 250 personnalités québécoises, canadiennes et mexicaines. De Denys Arcand à Gilles Vigneault en passant par Bernard Derome, Pauline Julien, Gaston Miron et tant d’autres dont moi qui n’en revient toujours pas de figurer parmi une brochette aussi prestigieuse.

 

Pour souligner les 20 ans de son largage, René Derouin a réuni les gardiens de son œuvre autour de l’événement FLEUVE-MÉMOIRE, un événement bénéfice au profit de la Fondation Derouin.  Cela m’a donné l’occasion de visiter les Jardins du précambrien et de voir les œuvres récentes de René Derouin inspirées entre autre de ce largage.

VISITE DES LIEUX

Le prochain Symposium International d’art-nature multidisciplinaire de Val-David aura pour thème LES AMÉRIQUES RAPAILLÉES et l'invité d'honneur sera Jean-Paul L'allier.

photo: claude deschênes  13-09-14

THE CENTER OF THE WORLD. Cette inscription en lettres d'or sur un bloc erratique est une autre affirmation forte de Nicolas Galahin.